Ecrans et sommeil la lumière bleue empêche de dormir

De plus en plus d’études démontrent les dangers de la lumière bleue émise par les écrans sur nos yeux.
Plus récemment des chercheurs ont remarqué des liens entre écrans et sommeil.
Des chercheurs américains se sont penchés sur le sujet et trouvé des explications. Aujourd’hui une grande partie de la population est équipée en ordinateur, ou en tablette/smartphone.
Nous en servons de plus en plus dès le matin et ils nous suivent même jusqu’au coucher dans notre chambre.
Malheureusement pour notre santé visuelle, ces nouvelles habitudes ont un impact négatif. En effet écrans et sommeil ne font pas bon ménage.

Les écrans et sommeil = limitation de la mélatonine

Une première étude du Centre de recherche sur la lumière de l’Institut­ polytechnique Rensselaer, aux États-Unis a récemment démontré que l’exposition de plus de deux heures à la lumière bleue des écrans est nocive. En effet cela présente un « risque accru des troubles du sommeil « .

Selon ces chercheurs cette fameuse lumière limite la sécrétion de mélatonine, une hormone naturelle créée par l’organisme en fin de journée, à la tombée de la nuit.

«La mélatonine, c’est l’hormone de la noirceur, explique Roger Godbout, directeur du Laboratoire et de la Clinique du sommeil de l’Hôpital Rivière-des-Prairies. Bien qu’elle ne soit pas directement reliée au sommeil, la mélatonine est un des nombreux signaux qui concourent à nous faire dormir.» En lisant sur une tablette une fois couchés, nous envoyons donc un signal contradictoire à notre cerveau, poursuit le psychologue clinicien: «Nous lui disons: je suis au lit, mais ce n’est pas la nuit. La preuve? Il y a de la lumière.»

Alex Desautels, professeur adjoint et neurologue au Service de neurologie de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal ajoute qu’il est préférable d’éviter les activité comme répondre à ses mails, sms etc, lire, regarder une vidéo au moment du coucher.

«Ce sont des activités de jour qui, lorsqu’elles sont pratiquées en soirée, vont activer notre système nerveux sympathique et nos réseaux d’éveil»
Il affirme que tous les écrans devraient rester à l’extérieur de la chambre à coucher, même la télévision, réservée au salon.

Plus dangereux que la lecture papier

Une deuxième étude a comparé deux styles de lecture, avec des livres électroniques et avec des livres traditionnels.
Ce sont des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital de Boston qui ont montré que ceux qui lisaient sur tablette avaient plus de difficultés à trouver le sommeil.

« Ceux qui lisaient un livre électronique mettaient plus de temps à s’endormir, avaient moins sommeil le soir et leur sécrétion de mélatonine était réduite », explique Anne-Marie Chang, auteure de l’étude et chercheuse en science du sommeil de l’hôpital de Boston, citée par FTVi.

L’étude comparait 12 personnes qui avaient pour mission de lire pendant 4 heures avant d’aller se coucher sur des périodes de 5 jours d’affilé.
Il a aussi été démontré que l’horloge interne des lecteurs sur tablette était déréglée, retardant le sommeil d’une heure et provoquant une fatigue supplémentaire au réveil.

Donc si vous avez du mal à dormir ce soir, vous saurez pourquoi ;).
Des études plus poussées sont toujours en cours pour avoir une idée plus précise des impact des écrans sur le long terme.

Sources: Planet & Protegez-vous

PROMO ! SOLAIRE À - 50 %

POUR TOUT ACHAT D'UNE PAIRE AMBRÉE
LE MÊME MODÈLE EN SOLAIRE À -50%

VOIR LA BOUTIQUE
* VINYL DESMO INTERCEPT RPG CERBERUS TROOPER
Inscrivez vous à la  newsletter Gunnar .  C'est facile  et vous pouvez recevoir des codes promos  lors de nos événements !
Valider
En poursuivant votre navigation sur notre site Gunnar, vous acceptez l'utilisation de Cookies et autres traceurs qui nous aident à améliorer notre site et rendent votre navigation plus agréale ! 
L'équipe de Gunnar vous remercie !